Hypnobulles

Hypnobulles de Saresca

Site de Saresca
Forum Saresca Hypnose
Twits
Essayez le test
recherche

Rechercher dans le site:

Page :  1    2    3    4    5    6    7    8    9    10  

Peut-on rester bloqué en état d'hypnose?     le 20/01/2019

L’état hypnotique est plutôt agréable, il est donc parfois nécessaire de pousser un peu au réveil, en rappelant la personne à son identité consciente, en fin de séance. En principe cela se fait très facilement, car une connexion est maintenue, via l’ouïe, entre l’hypnotisé et l’hypnotiseur. Le mieux c'est de proposer un réveil en douceur, lentement, par exemple en comptant jusqu'à 10.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Est-il possible d'hypnotiser quelqu'un pour lui faire faire des choses ?     le 20/01/2019

Cela s’appelle faire des suggestions post-hypnotiques. L’important c’est qu’elles soient faites dans l’intérêt du client, qui est en demande de changement. Comme par exemple une personne désirant recourir à l’hypnose pour maigrir aura avantage à manger moins ou différemment, selon des points qui auront pu être suggérés. Cela va marcher du moment où le client est d’accord d’opérer le changement : pour maigrir il va faire ces choses qui lui ont été suggérées pendant la séance, par exemple il va croire qu’il a un anneau gastrique qui a rapetissé son estomac et donc il ne pourra pas manger beaucoup en un seul repas. Mais il pourra aussi avoir certains comportements qui auront été suggérés alors qu'il était en transe, sur un mode qui aura été persuasif, non pas pour son conscient, mais pour son inconscient.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Une personne en état hypnotique est-elle consciente?     le 20/01/2019

La conscience est tournée vers l’intérieur, mais c’est une conscience quand même, une conscience sensible que chacun peut avoir de sa propre incarnation. C'est un état de concentration en rapport avec le fait d'être présent, de ressentir et d'imaginer des choses. En fin de séance il est convenu que l’hypnotiseur demande au client de raconter ce qu’il a ressenti. Ceux qui en ont l’intérêt peuvent ensuite trouver le temps de s’attarder encore sur cette exploration de ce qui s’est passé dans leur ressenti durant la transe. D’ailleurs la plupart des hypnothérapeutes encouragent leurs clients à pratiquer l’autohypnose, et peuvent en enseigner les bases à ceux qui ont envie de développer la compétence à rencontrer leur inconscient en mode tranquille.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Quelles qualités puis-je attendre d'un hypnothérapeute?     le 20/01/2019

Un hypnothérapeute possède en principe une certaine aisance dans les relations humaines, la capacité de s’intéresser aux états d’âme d’autres personnes et de communiquer de façon fluide de sorte à donner un certain nombre de descriptions bienveillantes concernant les thèmes évoqués. Il tiendra compte aussi des aspects non verbaux de la communication, c’est-à-dire les manifestations corporelles des émotions et des intentions. Je pense qu’il y a deux grandes tendances d’hypnotiseurs, ceux qui utilisent davantage le magnétisme corporel et ceux qui utilisent davantage les propriétés symboliques du langage. Selon son expérience, chacun sera porté plutôt d’un côté ou de l’autre, même si les deux aspects sont toujours présents.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Est-ce que tout le monde est hypnotisable?     le 20/01/2019

Certaines personnes ont plus de mal à entrer dans la transe, parce qu’elles ont l’habitude de tenir les choses sous contrôle. Plusieurs séances sont alors nécessaires pour familiariser ces personnes aux manifestations de leur inconscient à travers leur ressenti corporel ou leurs intuitions. Mais en principe tout le monde expérimente quotidiennement des états hypnotiques, ne serait-ce qu’au moment du coucher et à celui du réveil.

Je pense qu’on puisse situer dans la dualité nature/culture ce qui se rapporte à ce point. En étant plus proche de la nature, une personne se laissera plus facilement aller à l’état de transe, si les circonstances sont favorables. En étant plutôt conditionnée par la culture la personne éprouvera des résistances qui l’empêcheront de tomber en transe : l’identité telle qu’elle a été construite, avec les repères spatio-temporels et la causalité objective des phénomènes expérimentés, prendra le dessus. On peut aussi parler d’identité valorisée socialement, construite sur des habitudes de mise à distance critique de tout ce qui est affectif ou imaginaire.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Comment fait-on pour hypnotiser une personne?     le 20/01/2019

Il est nécessaire d’établir un lien de confiance et d’avoir l’accord de la personne. Il y a donc une discussion préalable. Je suis une méthodologie selon laquelle il est nécessaire que la personne définisse un objectif, concernant un point problématique sur lequel elle désire travailler avec moi. Ensuite il y a un processus de mise en confort qui va susciter naturellement un état de transe légère, état dans lequel l’imaginaire prend de plus en plus le dessus sur les raisonnements rationnels de l’état de veille. Le cerveau passe d’un fonctionnement en ondes beta, en ondes alpha, plus lentes, voir en ondes thêta, encore plus lentes. Il existe plusieurs techniques pour induire la transe, qui peut être conduite vers des états plus profonds, mais il est possible de faire évoluer la problématique vers des solutions, même en état de transe légère. Pour créer le confort l’hypnotiseur dont manifester une attitude d’accueil, douce et permissive. Pour ceux qui n’ont jamais vécu la transe hypnotique quelques instructions sont données, comme par exemple des instructions concernant l’interruption de transe due à des événements inattendus. Pendant la transe l’hypnotisé peut sans autres parler, bouger, mais il ne le fera pas forcément.
Source: Forum Saresca
Commentaires

L'hypnose pour aider les patients atteints d'Alzheimer     le 20/01/2019

Les travaux du Dr. Philippe Sol

Les troubles psychologiques et comportementaux (TCP) associés à la maladie d'Alzheimer sont malheureusement très fréquents. Un tiers des patients ont des symptômes jugés sévères. Les psychotropes (anxiolytiques, neuroleptiques, antidépresseurs pour l'essentiel), sont souvent inappropriés pour traiter ces malades car ils sont responsables d'iatrogénie (*). Les recommandations actuelles sont d'utiliser des thérapies non médicamenteuses et de les évaluer car elles peuvent souvent permettre d'éviter ce recours aux médicaments. L'objet de l'étude réalisée à Castelnaudary est d'analyser l'impact de l'hypnose sur les "TCP" lors de la maladie d'Alzheimer.

Il s'agit d'une étude préliminaire descriptive menée par le Dr Sol et toute son équipe, sur une durée de douze semaines pour des patients atteints de la maladie d'Alzheimer et qui présentent des troubles comportementaux moteurs aberrants. Ces derniers profitent de séances d'hypnose hebdomadaires, lesquelles, bien évidemment ne sont entreprises qu'avec l'accord du patient et de sa famille. À l'issue, l'efficacité de cette méthode révolutionnaire dans la réduction des "TCP" et de leurs récidives sera vérifiée. Trois objectifs sont poursuivis : l'efficacité de l'hypnose dans la réduction des TCP, mais également la diminution des récidives et enfin, le baisse de l'utilisation des médicaments psychotropes. Le docteur Philippe Sol, le déclare sans ambages : "Nous avons trop tendance à croire que les patients sont enfermés dans une bulle alors que malgré la maladie ils essayent de communiquer. Notre but est de leur permettre de respecter leur trajectoire de vie. Au travers de l'hypnose nous leur donnons la possibilité d'exprimer des capacités qui existent en eux. Les patients sont vivants et être vivant c'est être en communication".

Source: P. Olive, "Le Dr. Sol à la maison de retraite", L'indépendant (2015)
Commentaires

Sur les rites de passage     le 05/01/2019

"Tous, nous avons l’expérience de pages difficiles à tourner, qui ont nécessité bien trop de temps, bien trop douloureux…. On peut même avoir l’impression, parfois, d’être encore au milieu du gué, un pied ici et l’autre là, dans une ambiguïté intérieure qui suscite l’impression d’être en porte-à-faux par rapport à l’environnement. Et puis il y a aussi le passage qui s’annonce, et dont on se fait une montagne avant même qu’il ne soit là.

Or il est possible de revenir sur les passages mal bouclés ; de rendre sa fluidité à un passage en cours ; ou même de se préparer au prochain passage encore à venir. Il ne s’agit pas d’anticiper ce que l’on vivra, c’est impossible ! Mais il peut être grandement aidant de savoir, par expérience, comment se structurent et s’enchaînent les étapes d’un passage, quelles sont les précautions à prendre et les risques à éviter."
Source: Tony Khabaz, Rites de passage et bien-vivre, 2016
Commentaires

Page :  1    2    3    4    5    6    7    8    9    10  
Total Hits: 94374