Hypnobulles

Hypnobulles de Saresca

Site de Saresca
Forum Saresca Hypnose
Twits
Essayez le test
recherche

Rechercher dans le site:

Page :  1    2    3    4    5    6    7    8    9    10  

Comment l'imaginaire déborde la science     le 09/06/2019

"Notre culture ayant pour habitude d'opposer la rationalité de la science et la recherche positive à l'irrationalité des représentations symboliques, elle ne reproduit pas de systèmes mythiques aussi riches que ceux des époques précédentes, mais elle développe, selon nous, un genre qui lui est propre. Le fait est que dans les domaines que nous avons choisi d'aborder par la suite (médecine, diététique), il n'y a pas de discours légitime qui ne soit scientifique. Mais il s'avère que ces discours engendrent des représentations n'ayant pas la valeur scientifique dont elles sont censées procéder. Ces représentations ne sont pas irrationnelles pour autant: elles montrent seulement que la science ne s'affranchit pas totalement des contenus idéologiques qui surdéterminent ses propos. A cet égard, ce chapitre illustre de quelle manière notre époque continue de fabriquer de l'imaginaire à partir du détournement de données scientifiques, ces dernières étant mal comprises ou dogmatiquement utilisées."

Source: Gilles Tétart, Le sang des fleurs: une anthropologie de l'abeille et du miel, 2004, Odile Jacob, pp.199-200
Commentaires

L'imagination active, dialogue avec l'inconscient     le 21/01/2019

L'imagination active laisse advenir au conscient les premières manifestations spontanées venant de l'inconscient, constituées principalement des humeurs, des images et des sensations physiques. "L'imagination active permet de donner une forme sensible aux contenus inconscients et de s'y confronter dans le cas où est ressentie une perturbation émotionnelle". Il s'agit de fixer son attention sur cette émotion et sur les images, ainsi que sur ce " flot incessant de fantasmes issu de l'inconscient, qui y sont associées, puis de les laisser se développer librement, dans un état de rêverie semi-contrôlé par conséquent. Durant ce processus, le Moi doit adopter une méthode active, qui, sans influer sur le déroulement des images, reste partie prenante et garde une position éthique. Il devient détenteur de ces processus inconscients en se laissant pénétrer et saisir par eux. Il faut donc la distinguer de la rêverie passive. Active ne signifie pas pour autant que le conscient doive intervenir et diriger. Dans la conception de Jung en effet seules les images sont actives; elles guident réellement, par leur libre développement, le train de fantasmes. Il s'agit donc davantage d'une méthode de médiation par l'image qui permet de représenter l'inconscient comme un partenaire réel.
Source: Wikipédia, l'imagination active selon Carl Gustav Jung
Commentaires

Quel(s) effet(s) l'hypnose a-t-elle sur le corps?     le 20/01/2019

L’hypnose permet de remettre le corps au premier plan. Et le corps apprécie. Parfois, après la séance d’hypnose à proprement parler, le corps d’une personne revient de lui-même se placer au centre de l’attention, demandant qu’on s’occupe davantage de lui, donc qu’on retrouve cet état de détente où ses manifestations sont perçues par la conscience. En séance, une harmonie interne est recherchée et toute tension pourra être exploitée par l’hypnotiseur en vue d’une explicitation, en mode métaphorique. Ainsi, les descriptions du corps que fait le praticien de l’hypnose ne sont pas du même genre que les déclarations d’un médecin, dont le langage est prévu pour décrire des symptômes en mode explicite. Le discours de l’hypnoticien sur le corps est plus imprégné de sensibilité poétique, mais pas inutile si on veut se sentir mieux.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Peut-on rester bloqué en état d'hypnose?     le 20/01/2019

L’état hypnotique est plutôt agréable, il est donc parfois nécessaire de pousser un peu au réveil, en rappelant la personne à son identité consciente, en fin de séance. En principe cela se fait très facilement, car une connexion est maintenue, via l’ouïe, entre l’hypnotisé et l’hypnotiseur. Le mieux c'est de proposer un réveil en douceur, lentement, par exemple en comptant jusqu'à 10.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Est-il possible d'hypnotiser quelqu'un pour lui faire faire des choses ?     le 20/01/2019

Cela s’appelle faire des suggestions post-hypnotiques. L’important c’est qu’elles soient faites dans l’intérêt du client, qui est en demande de changement. Comme par exemple une personne désirant recourir à l’hypnose pour maigrir aura avantage à manger moins ou différemment, selon des points qui auront pu être suggérés. Cela va marcher du moment où le client est d’accord d’opérer le changement : pour maigrir il va faire ces choses qui lui ont été suggérées pendant la séance, par exemple il va croire qu’il a un anneau gastrique qui a rapetissé son estomac et donc il ne pourra pas manger beaucoup en un seul repas. Mais il pourra aussi avoir certains comportements qui auront été suggérés alors qu'il était en transe, sur un mode qui aura été persuasif, non pas pour son conscient, mais pour son inconscient.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Une personne en état hypnotique est-elle consciente?     le 20/01/2019

La conscience est tournée vers l’intérieur, mais c’est une conscience quand même, une conscience sensible que chacun peut avoir de sa propre incarnation. C'est un état de concentration en rapport avec le fait d'être présent, de ressentir et d'imaginer des choses. En fin de séance il est convenu que l’hypnotiseur demande au client de raconter ce qu’il a ressenti. Ceux qui en ont l’intérêt peuvent ensuite trouver le temps de s’attarder encore sur cette exploration de ce qui s’est passé dans leur ressenti durant la transe. D’ailleurs la plupart des hypnothérapeutes encouragent leurs clients à pratiquer l’autohypnose, et peuvent en enseigner les bases à ceux qui ont envie de développer la compétence à rencontrer leur inconscient en mode tranquille.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Quelles qualités puis-je attendre d'un hypnothérapeute?     le 20/01/2019

Un hypnothérapeute possède en principe une certaine aisance dans les relations humaines, la capacité de s’intéresser aux états d’âme d’autres personnes et de communiquer de façon fluide de sorte à donner un certain nombre de descriptions bienveillantes concernant les thèmes évoqués. Il tiendra compte aussi des aspects non verbaux de la communication, c’est-à-dire les manifestations corporelles des émotions et des intentions. Je pense qu’il y a deux grandes tendances d’hypnotiseurs, ceux qui utilisent davantage le magnétisme corporel et ceux qui utilisent davantage les propriétés symboliques du langage. Selon son expérience, chacun sera porté plutôt d’un côté ou de l’autre, même si les deux aspects sont toujours présents.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Est-ce que tout le monde est hypnotisable?     le 20/01/2019

Certaines personnes ont plus de mal à entrer dans la transe, parce qu’elles ont l’habitude de tenir les choses sous contrôle. Plusieurs séances sont alors nécessaires pour familiariser ces personnes aux manifestations de leur inconscient à travers leur ressenti corporel ou leurs intuitions. Mais en principe tout le monde expérimente quotidiennement des états hypnotiques, ne serait-ce qu’au moment du coucher et à celui du réveil.

Je pense qu’on puisse situer dans la dualité nature/culture ce qui se rapporte à ce point. En étant plus proche de la nature, une personne se laissera plus facilement aller à l’état de transe, si les circonstances sont favorables. En étant plutôt conditionnée par la culture la personne éprouvera des résistances qui l’empêcheront de tomber en transe : l’identité telle qu’elle a été construite, avec les repères spatio-temporels et la causalité objective des phénomènes expérimentés, prendra le dessus. On peut aussi parler d’identité valorisée socialement, construite sur des habitudes de mise à distance critique de tout ce qui est affectif ou imaginaire.
Source: Forum Saresca
Commentaires

Page :  1    2    3    4    5    6    7    8    9    10  
Total Hits: 110240