Hypnobulles

Hypnobulles de Saresca

Site de Saresca
Forum Saresca Hypnose
Twits
Essayez le test
recherche

Rechercher dans le site:

Page :  1    2    3    4    5    6    7    8    9    10  

Des médecines alternatives au caractère religieux (New Age)     le 24/06/2017

"Dans le champ de la santé - c'est-à-dire l'espace social où l'on se dispute le monopole matériel et symbolique des services thérapeutiques, le droit à définir les maladies et les façons de les traiter - on remarque un processus de diversification par lequel les limites concernant ce qui est spécifiquement médical ou religieux deviennent non seulement diffuses, mais poreuses. En réalité, il ne s'agit pas seulement d'une avancée de la religion sur la médecine, mais d'une superposition dynamique d'espaces sociaux, où certaines thérapies tendent à se spiritualiser, du moment que la foi et les croyances réclament leur droit à guérir quand la médecine échoue. Dans ce contexte les stratégies individuelles présentent une énorme capacité combinatoire, en permettant d'élaborer des réponses distinctes à des situations de souffrance physique, psychique, émotionnelle et sociale, en générant une ouverture à de nouveaux modèles de combinaison, qui répondent autant à la demande des utilisateurs qu'à une redéfinition des limites et des compétences sur le marché des soins des âmes et des corps". (traduit de l'espagnol)

Source: Joaquín Algranti et Mariana Bordes, Observaciones sobre las estrategias de producción de sentido frente al cambio social, 2009, Revue Argumentos (Méxique) vol.22 no.61
Commentaires

L'hypnose aussi, bien sûr, est utile pour prendre sa santé en main     le 23/06/2017

Les recherches menées avec mes collègues démontrent que de nombreux patients pris en charge au sein de services d'oncologie ont également recours aux médecines non conventionnelles. (...)
Il existe plusieurs raisons qui poussent les patients à faire appel à ces thérapies, notamment pour soulager la douleur et la souffrance, atténuer les effets secondaires des chimiothérapies ou autres traitements, ou encore prévenir et lutter contre les risques de récidives, notamment par l'alimentation et l'introspection. D'autres se positionnent davantage dans une quête de sens pratique pour soigner les causes supposées de la maladie. Alors que certains se perçoivent, par le recours à des thérapies autres, comme les vrais acteurs de la lutte contre la maladie et de la quête de guérison.
Source: L'anthropologue Ilario Rossi, dans un entretien de l'Hebdo, mai 2016
Commentaires

Avoir un projet de santé, tenter autre chose pour se soigner     le 23/06/2017

"Tout en faisant confiance à la médecine conventionnelle, toujours plus de personnes s’ouvrent à de nouvelles formes d’expérimentations corporelles et de connaissance de soi par le biais de différentes thérapies, comme l’homéopathie, la médecine chinoise ou l’ayurvéda, par exemple. Par ailleurs, nombreux sont ceux qui utilisent les médecines complémentaires dans le but de construire de manière autonome et responsable leur propre projet de santé, préventif ou curatif, afin de s’assurer un bien-être personnel. Ces changements de paradigmes nourrissent la pluralité du marché de la santé en Suisse. Pensez-vous que cet intérêt s’inscrive aussi en réaction à une médecine conventionnelle parfois perçue comme trop technologique? On peut effectivement voir cet engouement pour les médecines et thérapies complémentaires comme une forme d’autorégulation sociale, face à des sociétés toujours plus technologisées, scientificisées et efficientes, dans lesquelles les biotechnologies sont survalorisées… Il semble évident que plus ce dernier pôle se renforce, plus les personnes sont portées à expérimenter d’autres formes de soins et donc d’autres modalités de vivre leur corps, dans la quête d’un certain équilibre".
Source: L'anthropologue Ilario Rossi, dans un entretien de l'Hebdo, mai 2016
Commentaires

Transe pour se régénérer à la saison sèche...     le 23/06/2017

Chez les Huichols, qui consacrent six mois de leur vie à se régénérer durant la saison sèche, la transe est dite "nierica", ce qui signifie "porte", "barrière" et "juste vision des choses". (...)

Ces expériences véhiculent, pour nous, Occidentaux, des représentations qui vont au delà de la vision biologique de notre corps. La science biomédicale elle même nous apprend d'ailleurs qu'il existe des relations, dont on ignore encore tous les mécanismes, entre les systèmes endocriniens, immunitaires et nerveux - entre le fonctionnement de notre corps et tout ce qui est activités cérébrales, reliées à la pensée, au langage et aux émotions. Le corps n'est donc pas "seulement biologique" et l'expérience de l'hypnose contribue à nous faire redécouvrir cette réalité.

Source: Elisabeth Gilles, Transe" avec les Huichols (étude de l'anthropologue Ilario Rossi)
Commentaires

Hors du dualisme de la médecine occidentale     le 23/06/2017

La médecine occidentale s'est constituée dès la Renaissance, sur la base d'une philosophie qui a accentué la division entre le corps et l'esprit. Toutes les recherches scientifiques dans le domaine biomédical reposent sur des méthodologies qui incluent ce présupposé. C'est donc à contre-courant de cette vision dualiste, en prétendant redonner une place et une visibilité à ce qui fait qu'il y a parfois indistinction du corps et de l'esprit, que l'hypnose ericksonienne s'est constituée en méthode thérapeutique.
Source: Forum Saresca Hypnose
Commentaires

Sortir du dualisme de la médecine occidentale     le 23/06/2017

L'hypnose redécouvre, par bribes, le sens de l'expression "culture sensorielle", puisqu'elle est présentée comme capable à la fois de permettre le contrôle de la douleur et l'émergence d'un langage corporel spécifique. (...)

C'est que toute l'histoire de la médecine occidentale est celle de la séparation du corps et du psychique. Une démarche qui n'a d'équivalent dans aucune autre culture: nulle part ailleurs, l'être humain n'a ainsi été divisé à l'intérieur de lui même. En Chine, il est unifié par le qi; dans la médecine ayur-védique de l'Inde, c'est par la prana et dans le chamanisme huichol par l'iyàari. Autant de principes qui impliquent une vision culturelle du corps aux antipodes de la nôtre - avec un sens particulier de la physiologie : dans le cas des Huichols, par exemple, le diaphragme est le centre du corps.

"Avec l'avènement du langage psychanalytique et l'introduction des notions de conscient et d'inconscient, avec la naissance de la psychiatrie et de ses divers courants, dont l'hypnose est issue, on redécouvre quelque chose qui a été dissocié au moment de la Renaissance. Un mouvement accentué à l'âge des Lumières, puis au XIXe, le siècle d'or de l'expérimentation scientifique", explique l'anthropologue Ilario Rossi.
Source: Elisabeth Gilles, Transe" avec les Huichols (étude de l'anthropologue Ilario Rossi)
Commentaires

Rapport entre numineux et démarche thérapeutique     le 21/06/2017

Carl Gustav Jung, dans le cadre de sa psychologie analytique, rattache le numineux aux archétypes, formes symboliques innées et constitutives de l'inconscient collectif.

Jung s'intéresse à l'interaction de l'inconscient et du conscient chez les individus souffrant d'un trouble psychique, qui pourrait être résolu en accédant au numineux.

"Ce qui m'intéresse avant tout dans mon travail n'est pas de traiter les névroses mais de me rapprocher du numineux... l'accès au numineux est la seule véritable thérapie"6. (Correspondance, Tome II, 1993)

Source: page Wikipédia consacrée au numineux
Commentaires

Etude du syndrome de stress post-traumatique     le 01/06/2017

L'hypnose est susceptible d'avoir une influence sur les divers troubles de stress post-traumatique (TSPT), tels qu'ils ont été mis en évidence par les neurosciences, en créant, par une forme de régression sans danger, les conditions favorables à l'intégration d'expériences antérieures mal vécues.
Source: Forum Saresca Hypnose et Wikipédia
Commentaires

Page :  1    2    3    4    5    6    7    8    9    10  
Total Hits: 110236