papillonspapillons    at

médecine officielle

Si je prends des médicaments pourrais-je m'en passer ensuite?

Réponse: 

Le travail que nous faisons, en hypnose, peut dans le meilleur des cas faire évoluer une situation douloureuse vers une guérison, c'est-à-dire qu'après un certain temps vous ne ressentirez plus le même besoin de prendre les médicaments en question. C'est vous qui prendrez la décision, de manière autonome et en aucun cas je vous ferai des suggestions allant contre l'avis de votre médecin, généraliste ou spécialiste. Dans le meilleur des cas, grâce à la séance hypnotique, vous arriverez à mieux connaître vos besoins, c'est-à-dire que vous serez en mesure de discuter autrement avec le médecin traitant, en interagissant avec lui de manière constructive et en évitant la sur-médication.

Forum: 

Des médecines alternatives au caractère religieux (New Age)

"Dans le champ de la santé - c'est-à-dire l'espace social où l'on se dispute le monopole matériel et symbolique des services thérapeutiques, le droit à définir les maladies et les façons de les traiter - on remarque un processus de diversification par lequel les limites concernant ce qui est spécifiquement médical ou religieux deviennent non seulement diffuses, mais poreuses. En réalité, il ne s'agit pas seulement d'une avancée de la religion sur la médecine, mais d'une superposition dynamique d'espaces sociaux, où certaines thérapies tendent à se spiritualiser, du moment que la foi et les croyances réclament leur droit à guérir quand la médecine échoue. Dans ce contexte les stratégies individuelles présentent une énorme capacité combinatoire, en permettant d'élaborer des réponses distinctes à des situations de souffrance physique, psychique, émotionnelle et sociale, en générant une ouverture à de nouveaux modèles de combinaison, qui répondent autant à la demande des utilisateurs qu'à une redéfinition des limites et des compétences sur le marché des soins des âmes et des corps". (traduit de l'espagnol)

Source: Joaquín Algranti et Mariana Bordes, Observaciones sobre las estrategias de producción de sentido frente al cambio social, 2009, Revue Argumentos (Méxique) vol.22 no.61 (traduit de l'espagnol)

J'ajoute en note personnelle que l'hypnose ericksonienne, par opposition à d'autres sortes de thérapies dites alternatives ou complémentaires, n'aborde pas formellement le processus de guérison comme découlant d'aspects spirituels, du moment que les forces sur lesquelles on travaille sont considérées comme faisant partie d'une réalité profane: il s'agit de ressources, d'apprentissages, de savoirs plus ou moins ancrés, plus ou moins collectifs ou individuels, normatifs ou non. Vouloir rester formellement dans les codes de l'hypnose ericksonnienne ne crée cependant pas l'empêchement d'une analyse en vue d'explorer les similitudes éventuelles avec des formes religieuses de guérison, qui relèvent d'explications le plus souvent holistes. J'ai inclus une telle note dans le blog du moment que je pense que la pensée avance quand elle peut jouer sur la dialectique entre des éléments ou des situations semblables en certains points, mais quand même distincts. Ainsi on arrive à approfondir la connaissance d'un sujet par la comparaison.

Forums: 

Tags: 

Sortir du dualisme de la médecine occidentale

L'hypnose redécouvre, par bribes, le sens de l'expression "culture sensorielle", puisqu'elle est présentée comme capable à la fois de permettre le contrôle de la douleur et l'émergence d'un langage corporel spécifique. (...)

C'est que toute l'histoire de la médecine occidentale est celle de la séparation du corps et du psychique. Une démarche qui n'a d'équivalent dans aucune autre culture: nulle part ailleurs, l'être humain n'a ainsi été divisé à l'intérieur de lui même. En Chine, il est unifié par le qi; dans la médecine ayur-védique de l'Inde, c'est par la prana et dans le chamanisme huichol par l'iyàari. Autant de principes qui impliquent une vision culturelle du corps aux antipodes de la nôtre - avec un sens particulier de la physiologie : dans le cas des Huichols, par exemple, le diaphragme est le centre du corps.

"Avec l'avènement du langage psychanalytique et l'introduction des notions de conscient et d'inconscient, avec la naissance de la psychiatrie et de ses divers courants, dont l'hypnose est issue, on redécouvre quelque chose qui a été dissocié au moment de la Renaissance. Un mouvement accentué à l'âge des Lumières, puis au XIXe, le siècle d'or de l'expérimentation scientifique", explique l'anthropologue Ilario Rossi.

Source: Elisabeth Gilles, Transe" avec les Huichols

 

Forums: 

Tags: 

Hors du dualisme de la médecine occidentale

La médecine occidentale s'est constituée dès la Renaissance, sur la base d'une philosophie qui a accentué la division entre le corps et l'esprit. Toutes les recherches scientifiques dans le domaine biomédical reposent sur des méthodologies qui incluent ce présupposé. C'est donc à contre-courant de cette vision dualiste, en prétendant redonner une place et une visibilité à ce qui fait qu'il y a parfois indistinction du corps et de l'esprit, que l'hypnose ericksonienne s'est constituée en méthode thérapeutique.

Forums: 

Tags: 

Soulager la souffrance

En s'occupant à la fois du corps et de l'esprit, l'hypnothérapeute va chercher non pas à séparer ces deux éléments, comme aurait tendance à faire un médecin ou un psychologue, mais à les associer. La séance démarre en instaurant un processus de communication qui touche d'abord la psyché. De là, il sera possible d'arriver jusqu'à influencer le corps et ses réactions et ceci sans usage de médicaments chimiques.

Forums: 

Tags: 

Et encore...

(1) | A (5) | B (1) | C (14) | D (2) | E (7) | F (3) | G (1) | H (7) | I (1) | J (1) | L (17) | M (3) | N (1) | O (3) | P (5) | Q (4) | R (2) | S (8) | T (4) | U (1)
Titlesort ascending Author Last update
Avoir un projet de santé, tenter autre chose pour se soigner Saresca Sat, 24/06/2017 - 14:39
Autorité intérieure Saresca Wed, 14/06/2017 - 23:33
Apport des neurosciences Saresca Wed, 14/06/2017 - 23:06
Action stratégique du thérapeute Saresca Wed, 14/06/2017 - 19:07
Acceptation culturelle d'être dissocié Saresca Thu, 15/06/2017 - 00:46
This block is for debugging.
Subscribe to médecine officielle