papillonspapillons    at

L'empathie, union dans la distinction

« Le deuil d’autrui et sa colère n’ont jamais exactement le même sens pour lui et pour moi. […] Si je peux, par un mouvement d’amitié, participer à ce deuil ou à cette colère, ils restent le deuil et la colère de mon ami Paul. » 

La limite de la participation à ce que vit autrui, la part d’incommunicabilité des expériences, se révèle plus particulièrement dans le registre affectif. Le monde commun nous affecte, mais la tonalité des affections est différente. Je participe à l’expérience du monde d’autrui, mais non à la qualité des effets que le monde produit sur autrui. Si je puis être affecté par ce qui arrive à autrui, je ne participe pas à son affect : il peut y avoir affection mutuelle, mais non participation. Il y a bel et bien une séparation entre mes affects et ceux d’autrui, et cette séparation vaut différence.

Agata Zielinski, Chair et empathie : Quelques éléments pour penser l’incarnation comme compassion, revue Transversalités 2009/4 (N° 112)

Forums: 

Tags: 

Image: 

Et encore...

(1) | A (5) | B (1) | C (14) | D (2) | E (7) | F (3) | G (1) | H (7) | I (1) | J (1) | L (17) | M (3) | N (1) | O (3) | P (5) | Q (4) | R (2) | S (8) | T (4) | U (1)
Titlesort descending Author Last update
Acceptation culturelle d'être dissocié Saresca Thu, 15/06/2017 - 00:46
Action stratégique du thérapeute Saresca Wed, 14/06/2017 - 19:07
Apport des neurosciences Saresca Wed, 14/06/2017 - 23:06
Autorité intérieure Saresca Wed, 14/06/2017 - 23:33
Avoir un projet de santé, tenter autre chose pour se soigner Saresca Sat, 24/06/2017 - 14:39
This block is for debugging.